Première Intervention de l’année : Clément Grenier avec les élèves de l’école Simone de Beauvoir

Il y a quelques semaines, le numéro 7 de l’Olympique Lyonnais partageait son expérience de sportif professionnel avec les élèves de l’école Simone de Beauvoir au travers  du programme pédagogique «Élèves, Sport, Valeurs ». Retour sur la première intervention, vécue et racontée par les élèves et enseignants.

 

Témoignage des élèves :

Dans le cadre du projet « élèves, sport, valeur », nous avons interviewé un joueur de l’OL Clément Grenier. En classe, nous avons d’abord réfléchi aux différentes valeurs qui existent dans le sport parce que l’on en a besoin dans notre vie de tous les jours. Ces valeurs sont le respect, la lutte contre le racisme, la mixité, le fair-play, le handicap, la tolérance. Avant la venue de Clément Grenier, nous avons préparé des questions sur le racisme et la mixité.

On s’était tous mis d’accord pour savoir qui allait poser chacune des questions. On devait faire attention à ne pas poser une question à laquelle il avait déjà répondu. Il est arrivé en début d’après-midi avec un journaliste. Nous étions fiers, et contents de le voir en vrai. Il s’est installé et s’est présenté. Ensuite nous avons commencé l’interview. Il a répondu avec sérieux, il avait l’air un peu intimidé. Il était respectueux.

Nous, nous étions aussi impressionnés et timides. Nous devions bien nous tenir et éviter de faire du
bruit. Il nous semble que nous avons réussi.

L’interview a duré environ une heure. Après cela, il nous a très gentiment signé des autographes. Puis nous avons fait une photo de groupe.

Finalement, nous en avons tous profité car nous savons que c’est une chance de voir, recevoir et interviewer un joueur professionnel tout en travaillant et en discutant des valeurs de la vie.

Témoignage des professeurs :

Chaque vendredi, nous organisons un débat philo où les enfants s’expriment sur un sujet sans que l’adulte intervienne. C’est lors de ces débats que nous avons introduit les valeurs mises en avant dans le projet « élèves-sport-valeurs ». Rapidement, il est apparu que la mixité et le racisme sont des sujets qui les font parler, qui les interrogent. Les questions fusent… Il s’agit alors de les trier, parce que gênantes ou inutiles : on ne peut pas avouer qu’on est raciste !

Touchés, concernés, tous ont d’abord cherché 5 questions sur chaque thème puis nous les avons mises en commun. Nous avons varié les modalités de travail : d’abord un travail individuel puis en groupe puis par classe et ensuite les deux classes réunies. Difficile de mettre tout le monde d’accord… Et belle opportunité de se montrer à l’écoute et respectueux envers les autres ! Un tour de parole avait été proposé. Priorité était donnée à celui qui avait imaginé la question. Il a fallu anticiper la frustration de ne pouvoir éventuellement pas poser sa question si le footballeur y avait répondu avant.

Désormais, lors des conseils de classe, on note des progrès. Certaines décisions sont prises en tenant compte de la mixité. Nous remarquons aussi une attention nouvelle portée aux livres traitant des
thèmes étudiés lors des visites à la bibliothèque. Certains propos de Clément Grenier font encore écho : une équipe c’est comme une classe, on vit tous ensemble, on fait face à des conflits, et c’est normal, mais on reste malgré tout une équipe. La classe, c’est une équipe ! Les enfants ont bien compris le privilège qu’ils ont eu.

Aujourd’hui, dans une des deux classes on peut même souvent entendre : « Moi, je fais la mixité ! »… C’est mal dit, certes… mais c’est compris !

 

"Selfie" de Clément Grenier et des élèves de l'école Simone de Beauvoir.

« Selfie » de Clément Grenier et des élèves de l’école Simone de Beauvoir.